Réduire l’utilisation d’emballages plastique en Indonésie : pas de temps à gaspiller

Indonésie
L'équipe In-Venture

          Pour venir à bout du fléau du plastique à usage unique en Indonésie, la startup locale Evoware a mis au point des emballages comestibles à base d’algue. L’Indonésie est en effet le deuxième plus gros pollueur d’espaces marins à cause, en grande partie, des déjections de produits plastique à usage unique tels que les sachets, les gobelets, les pailles ou encore les bouteilles. Les particules de plastique détériorent les écosystèmes aquatiques, contaminent les ressources d’eau se faisant déjà rare et s’infiltrent dans les nappes phréatiques qui irriguent nos récoltes. Evoware offre une alternative à tous ces emballages en utilisant les algues: produits non seulement comestibles mais hautement nutritifs.

 

Le gobelet comestible Ello Jello est le premier produit conçu par Evoware. Il existe différents goûts et couleurs et peut se réaliser très facilement chez soi, ce qui en fait un moyen d’apprentissage amusant pour aider les jeunes générations à réduire leur consommation de plastique. La startup a récemment étendu sa gamme de produits avec divers emballages plastique composés d’algues, tels que des sachets de thé, de café ou de nouilles instantanées solubles. Ces derniers sont 100% biodégradables et peuvent s’utiliser comme engrais.

 

Avoir un impact non seulement sur l’environnement mais aussi sur les conditions de vie des cultivateurs d’algues est primordial selon David, le fondateur d’Evoware. Bien que l’Indonésie soit le premier exportateur d’algues dans le monde, ses cultivateurs restent très pauvres à cause de chaînes de valeur interminables et des conséquences néfastes des usuriers. Evoware travaille donc de concert avec les producteurs pour leur permettre de récolter des algues de meilleur qualité. L’entreprise les achètent ensuite à un prix équitable: c’est à dire 3 fois plus cher que ce que les producteurs reçoivent d’habitude.

 

Evoware travaille aussi en partenariat avec des orphelinats pour la production des verres Ello Jello et pour la vente. Les enfants apprennent à produire les verres qu’ils peuvent ensuite vendre. 100% des bénéfices retirés de la vente servent à financer les activités quotidiennes de l’orphelinat.

 

Bien que toujours en phase expérimentale, Evoware à déjà reçu les précommandes de 360 commerces pour ses emballages comestibles et nutritifs et vise à commercialiser son produit l’année prochaine. Comparé au plastique traditionnel, le produit reste cher aux yeux de la population indonésienne, cependant, David prédit une baisse significative des prix dès que l’entreprise commencera à vendre ses emballages en grandes quantités. Evoware dépend  actuellement de subventions mais envisage de se tourner vers l’investissement à impact dès que le processus de fabrication à grande échelle sera prêt. Les prochains pas de l’entreprise devraient être suivis de près par la communauté internationale puisque cette dernière offre une solution prometteuse et soutenable à la crise mondiale du plastique.