Le Demo Day : une longueur d'avance dans l'aventure entrepreneuriale

Indonésie
L'équipe In-Venture

           Les accélérateurs de start-ups sont apparus il y une dizaine d’années, avec le lancement de Y Combinator au Royaume-Uni en 2005. Ce dernier souhaitait créer un nouveau modèle de financement des starts-up "early stage" (en phase de développement), tout en accompagnant leur croissance. Ainsi, les accélérateurs comme Y Combinator se distinguent des incubateurs, qui ne cherchent généralement pas à investir dans les start-ups qu’il soutiennent. 

 

Depuis, les Demo Day, comme celui que GnB a organisé à Jakarta, sont devenus pratique courante pour marquer la fin des programmes d’accélération. Après un processus de sélection stricte, les accélérateurs offrent aux start-ups les plus prometteuses la possibilité de participer à leurs formations intensives, qui durent en moyenne 3 mois, et à la fin desquelles elles ont l’opportunité de présenter leur projet lors de l'événement. De nombreux accélérateurs choisissent également d’investir dans les meilleures start-ups ayant suivies leur programme.

 

Dans le monde de la finance, le Demo Day est un évènement clef qui permet la rencontre entre entrepreneurs et investisseurs. Cette journée permet non seulement aux créateurs de start-ups de présenter leur business model afin de lever des fonds, mais également aux investisseurs d’évaluer leur aptitude à la commercialisation et de repérer des entreprises intéressantes pour leur portefeuille d’investissements. 

 

En plus de consolider leur business model, leur produit et leur discours de présentation, les accélérateurs aident également les entrepreneurs à se mettre dans la peau d' investisseurs et à comprendre leurs attentes. Ils leurs ouvrent également un vaste réseau de mentors spécialisés et de potentiels financieurs. Le Demo Day est devenu un moment clef où les entrepreneurs ont l’opportunité de prouver leur valeur ajoutée et de tester l’intérêt que suscite leur idée auprès d’un public plus large. 

 

Les accélérateurs se positionnent donc à la fois comme des investisseurs qui participent au financement des start-ups les plus prometteuses, mais également comme des intermédiaires qui partagent leurs connaissances et mettent leurs réseaux à contribution, afin d’aider les start-ups sélectionnées à attirer d’autres financements.